Translate

mardi 25 juin 2013

POURVU QUE CA DURE!

Après le weekend dernier qui a été particulièrement pourri, je profite de la première éclaircie pour une sortie Tenkara; aujourd'hui sur le parcours no kill de Hambye, un des plus anciens de Normandie.




 Malheureusement ce parcours n'est plus aussi entretenu faute de volontaires; ils sont difficiles à trouver pour promouvoir une pêche raisonnée quand la seule politique que connaît l' appma est l'exact inverse. Il a copieusement plu tout le weekend et l'eau est comme je m'y attendais bien teintée et il y a pas mal de limon en suspension.

Dans ces conditions, je ne vais pas changer une équipe qui gagne; je propose encore et toujours le même menu. Je ne sais pas si je suis un pêcheur de Tenkara traditionnel ou non mais je suis de plus en plus convaincu que ce n'est pas la mouche nouée à mon bas de ligne qui compte mais sa dérive. Sinon comment expliquer que des truites gobant des insectes jaunes ou marrons peuvent intercepter une kebari rose fluo?

Il n'y aura pas le moindre signe d'activité d'un quelconque poisson cet après midi malgré des éclosions tout le temps que j'ai passé sur la rivière. Pour ne pas multiplier les faux lancers et me fatiguer inutilement, je zappe toutes les lignes droites et ne pêchent que les sorties de virage. Là où les truites attendent patiemment leur nourriture...



Après plusieurs décrochés, je fais visiter mon épuisette à deux truites. La réussite est dans la concentration; je pense que des gens qui ne sont pas pêcheurs pourraient croire que ce sont les poissons qui se "font avoir" mais les pêcheurs le savent ils ne sont "font avoir" que si le pêcheur met le maximum de chance de son côté dès le début. 


Je ne m'attendais pas à prendre de grosses truites dans des conditions pareilles et effectivement il n'y a que des petites qui profitent de l'inactivité de leurs ainées pour se goinfrer! Vers 16 heures, le ciel est complètement dégagé et la température à son zénith les prises s'enchaînent rapidement.


Mais c'est trop beau pour durer, la luminosité baisse, la tension dans l'atmosphère est palpable...Il est temps de se rentrer!


samedi 22 juin 2013

sLOVEnia Tenkara

14 minutes et 14 secondes de toute beauté! Appuies sur "play" et c'est parti!

mardi 18 juin 2013

テンカラ 13/06/18



J'espère que cette vidéo vous plaira et vous donnera envie d'essayer, si ce n'est pas déjà fait!

samedi 15 juin 2013

PETITE VIREE SUR LA SEE

Malgré des conditions météo vraiment pas terribles, j'ai décidé ce midi de ne pas pêcher sur la Sienne mais sur la Sée, fleuve côtier surtout connu pour ses barrages alors que normalement il devrait être connu pour ses saumons. Je suis sur le secteur de Brécey où je n'ai pas pêché depuis plusieurs années.
Le secteur n'a pas changé! Les arbres ont pris de l'ampleur et il faut traverser une véritable jungle de ronce et d'ortie pour accéder à la rivière.


Les fortes pluies des nuits précédentes n'ont pas mis la rivière en crue mais l'eau est bien piquée, conjuguée à un vent très fort, ça promet d'être très difficile de faire une bonne pêche aujourd'hui. Mais bon, il faut y croire! Je n'espère pas repérer aucun poisson en activité aujourd'hui donc il va falloir aller les chercher! 


Je fais passer ma grise à corps jaune, toujours elle!, à proximité des cailloux dont j'entrevois le sommet à travers l'eau teintée; ça marche dès qu'il y a une petite fenêtre de tir qui s'ouvre dans les remparts de vent qui se dressent face à moi. Je passerai en fait bien plus de temps à attendre de pouvoir lancer qu'à pêcher. Sans compter sur les arbres qui attaquent ma mouche et mon bas de ligne; ils n'ont vraiment aucune pitié pour le téméraire pêcheur!!!


Je n'attendrai pas un  hypothétique coup du soir et rentrerai finalement, comme je l'avais plus au moins prévu, tôt après deux heures et demies de pêche. Mais d'une certaine façon je suis satisfait d'avoir pêché dans ces mauvaises conditions sans avoir eu la tentation de changer de mouche; j'aurais pêché en nymphe au fil j'aurais peut-être pris plus de truites mais je n'aurai pas eu cet après midi ce qui est essentiel à la réussite: confiance en soi.


lundi 3 juin 2013

HAMECONS TIEMCO 3769

Depuis plusieurs semaines que je pêche presque toujours avec la même mouche je me rends compte que les maîtres du Tenkara ont raison, la présentation de la mouche est bien plus importante que le design de la mouche en elle-même.
Donc je me pose bien plus de questions sur la conception de mes mouches que sur quoi que ce soit d'autre; il est bien plus important pour un pêcheur en Tenkara de savoir comment une mouche va nager que de choisir le modèle de mouche qu'il utilisera. Le choix des hameçons n'est pas anodin, sachant que je n'utilise aucun lestage; je ne dois pouvoir compter que sur les caractéristiques des hameçons pour obtenir une vitesse de plongée que je puisse moduler facilement par les manipulations de la canne.


Je ne prétends pas être un gardien de la tradition mais je pense quand même que le Tenkara est par essence une technique de pêche à la mouche noyée, il me fallait donc des hameçons de circonstance. Je
pense avoir trouver mon bonheur avec le 3769 de chez TIEMCO.


C'est un hameçon fort de fer à tige courte, son ouverture est assez large et sa finition bronze en font un hameçon idéal pour bien plonger dans les courants rapides et permettre en même temps une bonne capacité de ferrage.


Comme tous les hameçons TIEMCO il est réalisé dans un acier de qualité irréprochable, vous êtes sûrs que si vous oubliez de faire sécher vos mouches après une sortie vous ne le retrouverez pas rouillées la prochaine fois que vous ouvrirez votre boîte! 

Un autre avantage des hameçons TIEMCO, par rapport à beaucoup de leurs concurrents, est la possibilité de trouver facilement beaucoup de leurs références par boîtes de 100 assez économiques; j'ai par exemple eu cette boîte de 100 unités pour 15,59 €.
Ne négligez jamais la qualité des hameçons, c'est vraiment l'élement crucial pour monter des mouches de qualité!




dimanche 2 juin 2013

DIMANCHE PRINTANIER

Malgré quelques légers passages nuageux ce dimanche n'a pas été mauvais du tout! Ca fait du bien de pouvoir sortir avec des vêtements de saison...Les truites aussi étaient de sortie!


Heureusement il n'a pas plu la nuit dernière, l'eau n'en sera qu'un peu plus claire; tant mieux! Le spot que j'ai choisi est peu profond et alterne courants rapides et plus modérés. L'endroit est très connu des pêcheurs du coin mais à ma grande surprise je n'ai rencontré personne si ce n'est un magnifique lièvre que j'ai effrayé en passant une clôture et qui a piqué un sprint digne d'Usain Bolt quand il m'a vu!

Je commence par préparer ma canne sans avoir de temps à perdre à choisir entre 25 bas de lignes et 758 mouches, je n'ai qu'un menu à proposer! Grise à corps jaune pour toutes!



Les truites sont très actives, il faut dire qu'il y a de plus en plus d'insectes chaque jour à émerger. Je change de spot pour un autre au courant bien plus calme et encore moins profond. Ca me permet de m'entraîner à approcher les truites le plus près possible; je subis quelques fuites éperdues mais j'arrive à faire visiter mon épuisette à quelques unes d'entre elles!


En tout cas je suis convaincu que le fait de n'utiliser que très peu de modèles de mouches différents est un très gros avantage; ça permet de ne se concentrer que sur ce qui est vraiment important, faire passer votre mouche de façon convaincante dans le champ de vision d'une truite.