Translate

vendredi 26 juillet 2013

jeudi 18 juillet 2013

COUPE FIL CERAMIQUE TIEMCO

COUPE FIL CERAMIQUE TIEMCO

Si il y a un accessoire dont sont équipés tous les pêcheurs, quelque soit la technique de pêche pratiquée, c'est un coupe fil. Il en existe des dizaines de modèles différents, du plus simple au plus sophistiqué, du moins cher possible au plus luxueux mais ce qui importe le plus pour moi est d'avoir un outil durable et fiable. On trouve aujourd'hui des centaines de modèles différents mais la plupart sont tout simplement de piètre qualité.
Il y a cependant quelques exceptions comme TIEMCO qui propose un modèle de très haute qualité.


Il est réalisé en plastique comme beaucoup d'autres me direz vous mais un plastique qui contrairement à beaucoup d'autres ne cuit pas au soleil. Je ne suis pas le seul à avoir vu un coupe fil casser en l'actionnant parce que le plastique était cuit pas les rayons UV. J'ai celui là depuis plusieurs années et il est intact. Le principal intérêt de ce coupe fil est sa lame en céramique qui a l'avantage d'être très coupante et complètement inoxydable; ce coupe fil ultra léger est virtuellement inusable tant la céramique est une matière dure et stable dans la durée. Le coupe fil TIEMCO est également pourvu d'une aiguille, très pratique quand on a par inadvertance, ou volontairement, bouché l'oeillet d'une mouche avec du vernis. 


Cet excellent accessoire est vendu dans de nombreuses enseignes et sur internet mais son prix peut beaucoup varier, de 15 à 30 euros donc fouinez un peu sur le net pour trouver la meilleure offre!


dimanche 14 juillet 2013

COUP DU MATIN SUR LA VIRE


En ces périodes de canicule, la pêche voit ses créneaux horaires possibles se réduire comme peau de chagrin, il faut se lever aux aurores pour trouver de l'eau fraiche et des poissons qui ne soient pas en repos; j'ai affaire à Saint Lô ce matin et comme je passe à deux pas de la Vire je vais en profiter pour faire quelques lancers.


Je suis environ cent mètres en aval du pont de Candol; l'endroit me paraît idéal. C'est un radier long et dont la profondeur n'excède pas soixante centimètres donc il y a sûrement du poisson! Les premiers que j'observe ne sont pas des truites mais des aloses mortes donc les cadavres blanchâtres donnent un aspect légèrement macabre à ce coin si bucolique. 

Je ne suis pas anthropomorphiste, ça n'a rien d'attristant ni d'émouvant de trouver des poissons migrateurs morts; au contraire si comme les quelques aloses que j'ai vu ce matin elles meurent après s'être reproduits c'est plutôt une bonne nouvelle. C'est le jour où les pêcheurs ne trouveront plus aucun migrateur mort en eau douce qu'il sera trop tard pour s'inquiéter.Pour ce matin la pêche va être d'une simplicité quasi biblique: lancer, ferrer, relâcher...de très nombreux chevesnes de quinze à vingt centimètres ont élu domicile dans ce radier et ils ont la dalle!!! Je pense n'avoir jamais pris autant de chevesnes en si peu de temps! Ce n'est certes pas la pêche la plus intéressante mais il faut être honnête ça fait du bien parfois de prendre des poissons très coopératifs! 

dimanche 7 juillet 2013

COUP DU SOIR SUR LA SIENNE

COUP DU SOIR SUR LA SIENNE

Après deux jours de chaleur et de soleil, je me suis dis en fin d'après midi que le moment serait bien choisi de tenter un coup du soir. Le dernier essai n'a pas été convaincant et le weekend touche à sa fin, et un weekend de Juillet sans pêche ça me ferait vraiment un drôle d'effet!


Je retourne au même endroit que la dernière fois en espérant que cette fois les truites soient au rendez vous. J'arrive à 19 heures 30 et prépare ma canne en observant des petites boules de sedges noirs qui virevoltent au dessus de l'eau. Il n'y a aucun gobage. Je n'ai de toute façon pas l'intention de pêcher en sèche; vu le nombre de pêcheurs en sèche aux abois que je croise depuis pas mal de temps, je suis immunisé! Aujourd'hui je pêcherai une Ishigaki sakasa kebari en 14 monté sur du TMC 900 BL; une mouche ultra légère parfaitement adapté à ce genre de spot profond d'une trentaine de centimètres. 
Je me rends rapidement compte que les truites sont en attente juste en dessous de la surface, la plupart viennent chercher ma mouche dès qu'elle perce le film superficiel et enfin elles la prennent vraiment! Les simagrées printanières ne sont plus que souvenir. Si je pourrais être déçu de ne pas prendre de grosses truites je suis plutôt satisfait de voir une bonne densité de truitelles. Est ce bon signe pour l'avenir dans ce secteur? Nul ne le sait.


C'est le premier coup du soir avec des captures de truites cette année! Le niveau d'eau est satisfaisant pour la première fois depuis pas mal d'années alors j'espère que ce beau temps estival va durer.






Créez et achetez des produits personnalisés at Zazzle


Créez et achetez des produits personnalisés at Zazzle

lundi 1 juillet 2013

MATINEE TENKARA


Après le coup du soir raté d'hier où je n'ai pris que des petits chevesnes très nombreux mais sans grand intérêt, je décidai ce matin d'un peu de temps libre pour essayer une nouvelle kebari. Je n'ai pas beaucoup de temps donc cette escapade va se résumer à un seul spot, une brève ligne droite précédée d'un radier et suivie d'une autre radier.  Les deux derniers jours sans pluie n'ont pas suffi à éclaircir l'eau mais ça s'améliore quand même un peu. Si ma mouche est bien présentée ça va le faire! L'endroit peu profond permet de repérer très simplement les domiciles des truites.




Si elles ne sont pas bien grosses je suis assez surpris par la densité; il y en a une derrière chaque caillou. Dommage que des rivières comme la Sienne ne soit pas bien gérée parce que c'est une rivière qui a un bon potentiel.